1949 : Tout a débuté dans un hangar à Anvers

En 1949, le jeune Norbert Joris, 23 ans, posait les fondements de ce qu’ETAP est aujourd’hui. Les activités d’ETAP (ElektroTechnische APparaten – appareils électrotechniques) se situaient à l’origine surtout dans la navigation maritime : le rebobinage de moteurs électriques. L’éclairage est rapidement venu s’y ajouter, d’abord pour les bateaux, mais très vite vint également l’éclairage fonctionnel pour l’intérieur et l’extérieur. Les premiers appareils électrotechniques étaient dessinés et produits dans un entrepôt sur l’Eilandje anversois.

1953

ETAP Malle

1960 : Déménagement à Malle

En 1960, le département éclairage (déjà à l’époque l’activité principale de l’entreprise) emménage dans un bâtiment flambant neuf à Malle. L’accent était initialement placé sur l’éclairage industriel, mais l’éclairage destiné aux bureaux, aux écoles et aux établissements de soins s’y est rapidement ajouté.

1970 : Premier luminaire d’éclairage de sécurité

La demande d’un éclairage de sécurité fiable s’est accélérée après le funeste incendie du grand magasin de l’Innovation à Bruxelles (1967). Le premier luminaire d’éclairage de sécurité d’ETAP fut produit en 1970. Depuis, nous sommes devenus un acteur important sur le marché de l’éclairage de sécurité en Europe.

K7

International

1970-2000 : L’expansion européenne

Bien qu’ETAP ait toujours gardé son ancrage à Malle, la Belgique est rapidement devenue trop petite. Nous avons ouvert des bureaux de vente aux Pays-Bas, en France et en Allemagne, et plus tard également au Royaume-Uni, en Espagne, au Portugal, en Suède et en Italie. L’éclairage d’ETAP est devenu un concept réputé dans toute l’Europe.

1987 : Premier système de contrôle pour l’éclairage de sécurité

Outre l’éclairage général et l’éclairage de sécurité, les systèmes de contrôle et de régulation sont le troisième pilier d’ETAP. Tout a commencé en 1987 avec l’AST (Automatic Self Test) pour l’éclairage de sécurité. Ensuite vinrent l’ELS (réglage photo-électrique), l’EMD (détection de mouvement) et Excellum2 : un système de gestion d’éclairage complet géré par ordinateur pour un ou plusieurs bâtiments.

ELS

ETAP

2000 : Ouverture du LIPA

Nous avons toujours voulu partager avec nos clients notre passion pour l’éclairage confortable et économe en énergie. En 2000, nous avons ouvert dans ce but le Pavillon de la Lumière (LIPA), qui permet de ressentir en conditions réelles l’impact de l’éclairage. En 2014, le Pavillon de la Lumière a été entièrement modernisé et rénové.

2003 : Début de la révolution LED

L’avènement des LED, en tant que nouvelle source lumineuse, a déclenché une véritable révolution dans le monde de l’éclairage. En 2003, ETAP fut l’un des premiers à commercialiser un éclairage de sécurité à LED. En 2010, l’éclairage général a suivi. Trois ans plus tard, le premier luminaire d’éclairage de sécurité à OLED a vu le jour chez ETAP, une première mondiale.

LED

Light as a Service

2017 : LAAS et l’économie circulaire

Une fois de plus, ETAP fait œuvre de pionnier dans le domaine de la durabilité avec Light as a Service, LAAS en abrégé. Dans ce cadre, ETAP ne vend plus des luminaires, mais plutôt un ‘éclairage’ sous la forme d’un service, assorti d’un loyer pour une période déterminée, par exemple de dix ans. Ensuite, les luminaires reçoivent une deuxième vie. Un autre exemple d’éclairage considéré sous l’angle de l’économie circulaire est celui de nos rétrofits, consistant à transformer d’anciens luminaires fluorescents en luminaires LED moyennant quelques petites interventions.